Cabinet de Traitement Varices

cabinet spécialisé dans le traitement des varices à casablanca

MAROC

Thrombose Veineuse

Une thrombose veineuse ("phlébite") c'est un caillot de sang qui bouche en partie ou totalement une veine.

Le plus souvent, il se situe dans les veines des jambes et c'est en général dans ce contexte que l'on parle de "phlébite surale"; mais il peut parfois se situer plus haut, dans la cuisse par exemple. Ce caillot forme un bouchon qui empêche le sang de circuler normalement.

Il existe deux types de thrombose veineuse (selon la profondeur de la veine touchée) :

  • Phlébite superficielle ou thrombose veineuse superficielle. Le caillot se forme dans des veines superficielles de la jambe (sous la peau). C'est une forme la plus simple de thrombose.

    Phlébite profonde ou thrombose veineuse profonde. Le caillot se forme dans une veine plus grosse et en profondeur.

Les causes de la phlébite sont multiples.

  • Elle peut apparaître après une intervention chirurgicale, après un alitement prolongé du fait d'une maladie, ou pendant ou après la présence d’un plâtre posé sur la jambe à la suite d'une fracture.

    Elle peut aussi survenir après un vol longue distance, ou même sans raison évidente.

La complication la plus grave de la phlébite est l’embolie pulmonaire.
Le caillot qui s’est formé dans la jambe se détache et migre vers les poumons où il peut boucher un gros vaisseau, c'est ce qu’on appelle une embolie pulmonaire.

La phlébite est responsable d'environ 10 000 décès par an par embolie pulmonaire.

Les symptômes :

La phlébite profonde peut se manifester par :

  • une douleur de la jambe inhabituelle, à la marche ou au repos

  • une lourdeur de la jambe

  • un gonflement douloureux de la jambe

D’autres symptômes existent comme :

  • Une légère fièvre autour de 38°,

  • Une coloration cutanée un peu foncée, légèrement bleutée de la jambe.

Que faire en cas de thrombose veineuse ("phlébite") ?

En cas de suspicion de thrombose veineuse, il est essentiel de prendre rendez-vous chez son médecin qui, en général, fera pratiquer un ECHO-DOPPLER VEINEUX par un phlébologue / médecin vasculaire. Si les examens confirment la présence d’une thrombose veineuse profonde, le médecin pourra prescrire un traitement anticoagulant, associé au port d'un bas de compression. Ce traitement va inhiber la coagulation du sang, empêchant ainsi l’extension et la migration du caillot. Il existe différents types de traitement anticoagulant : par voie orale ou par voie injectable.

Dans le cas d'une thrombose veineuse superficielle ("phlébite superficielle") non compliquée, le traitement est adapté au contexte et à l'importance du caillot.

Dois-je craindre des séquelles à long terme ?

En dehors du risque immédiat d'embolie pulmonaire, la thrombose veineuse profonde comporte une autre complication possible et redoutée, dont les conséquences peuvent ne se manifester qu'au bout de plusieurs années: le syndrome post-thrombotique. Celui-ci est lié à une altération des valvules veineuses.

En effet, lorsqu’un caillot se forme dans une veine profonde, il est susceptible d’abimer définitivement les valvules; dans ce cas, même lorsque le caillot disparait, la maladie n'est pas terminée. La circulation veineuse sera de moins bonne qualité, et au fil des années, l'hyperpression veineuse finit par provoquer des altérations des tissus et de la peau, avec pigmentation ocre ou brune, induration des chairs (hypodermite de la jambe), et parfois ulcère.

Il est donc nécessaire de ne pas abandonner trop tôt les bas de compression après une thrombose veineuse, et d'effectuer un suivi à distance, afin que le phlébologue/médecin vasculaire évalue les séquelles de votre thrombose et vous conseille.